Vendredi 17 SEPT
Soirée Rock
avec une pointe
de Punk

PROGRAMME 2021

Samedi 18 SEPT
Soirée Rock
avec une pointe
de Rock celtique

CACHEMIRE /// RAVACHOLS ///
 /// LISA A PEUR ///
HORAIRES*

19.00 Ouverture du site
20.00 LISA A PEUR
20.45 STICK IN THE MUD
21.15 RAVACHOLS 2.0
22.00 STICK IN THE MUD
22.30 CACHEMIRE
0.00 Interscène
1.00  Fermeture du site

**les horaires peuvent être modifiés
2021 affiche
/// TRANSPHER ///
THE RED GOES BLACK ///
/// BAPTISTE VAYER INVITE
HAPPY RAPIDO
///
HORAIRES*

19.00 Ouverture du site
19.30  TRANSPHER
20.45 STICK IN THE MUD
21.15 BAPTISTE VAYER  & HAPPY RAPIDO
22.45 STICK IN THE MUD
23.15 THE RED GOES BLACK
0.30  Interscène
1.30  Fermeture du site

 

CACHEMIRE VEN. 22.30

Rock (FR)

 Pour Antoine de Caunes «c’est de la bombe!», pour Philippe Manoeuvre, Didier Wampas, Rolling Stone, RTL2, etc...c’est le lien entre Les Shériff et Téléphone ! Cachemire a dépoussiéré le rock français avec son premier album (2015) faisant partie des 50 meilleurs albums indé Sacem. Un deuxième opus est sorti en mai 2018. Plus faaat, plus bâââm, plus boum et la critique l'a bien confirmé !

 Une terrible soif de rock’n’roll français s’était faite ressentir en cette fin d’année 2012 pour ces quatre fans de Gainsbourg, Bashung, Téléphone, ou autre Gotainer,... Un branchement d’amplis dans un local Nantais et PAF ! «Cachemire» (clin d’oeil à Led Zepellin) voit le jour ! Cela fait 7 ans que ces enragés de rock arpentent les routes de France avec un son typé Stones, Led Zep’, ACDC, The Hives,...Les 4 petits fils de mamy Germaine reviennent avec un deuxième album très puissant «QUI EST LA PUNK?» dans une lignée plus franche et beaucoup plus assumée tant au niveau du son qu’au niveau du texte. 

////////// 2012 / 2017 //////////

Création du groupe et sortie d’un EP autoproduit (4 titres)/ Sortie du clip «Oh la Lola» / Sortie du titre et clip «Qu’est-ce qu’on attend ?» avec Dick Rivers et Didier Wampas  /Une centaine de concerts...

////////// 2017 / 2020 //////////

Enregistrement du 2ème album chez le maître du rock français en réalisation Charles de Schutter (-M-, Superbus, No One Is Innocent, etc...) / Sortie du clip "hommage à A. Bashung" " La nuit je mens / Sortie de l'album en mai

Sortie de 3 clips / Come on Baby / La Veste / Qui est la Punk / Une soixantaine de dates depuis la sortie en 2018.
Cachemire, c’est un groupe et un son taillés pour la scène ! Un troisième album est en cours pour enfoncer le clou en 2021... A suivre...

En 2020, leur route devait s’arrêter sur la scène du Arthur’s Day… la situation sanitaire en a décidé autrement ! Enfin, les voilà en 2021 !!!!

THE RED GOES BLACK SAM. 23.15

 

Rock Blues (FR)

  "The Red Goes Black marie la flamboyance des racines rock sixties et seventies avec les dégradés du blues et les nuances de la soul"
Preuve que le premier album de Red Goes Black est une réussite, le titre "Mr Something" est retenu pour la dernière compilation rock publiée par OUI FM, tandis que "Sweet Melancholia" a fait craquer Tonton Zégut qui l'a sélectionné pour le coffret "Hit Z Road' pour RTL2. M'sieur Zégut parle même de l'Arthur's day dans son blog:http://www.byzegut.fr/.../arthurs-day-festival-du-riff-la...  Merci M'sieur Zégut!

Le rouge vire au noir, et c'est une nouvelle couleur qui vient s'inscrire dans le nuancier de la scène rock. Depuis plus d'une décennie, ce groupe défend une certaine idée du rock'n'roll - une approche généreuse, sans concessions et parfois frondeuse.
Ces années d'apprentissage et d'expérimentation se concrétisent aujourd'hui avec cette nouvelle étape : The Red Goes Black ambitionne d'élargir sa palette. Avec sincérité, sans effets de manche, mais sans pour autant faire dans la simplicité. Afin d'aller à l'essentiel. On peut puiser sa sève musicale dans les racines d’une parenthèse enchantée (1965 – 1975) tout en déployant fièrement ses branches vers des cieux plus actuels. Une équation résolue de manière limpide par le combo finistérien et leur blues-rock millésimé, dont la patine vintage se pare d’un nuancier bien plus riche qu’un simple dégradé bicolore. Le rouge incandescent d’une soul volcanique et le noir rutilant de riffs au groove d’orfèvre ne suffisent en effet à expliquer cette brillante alchimie. Parfaitement exécutée sur un premier album en 2015 (I quit you dead city) et aujourd’hui transcendée sur le bien nommé Fire, grand brasier faisant feu de toute étiquette trop vite accolée. Ici un blues nomade aux réverbs solaires, là des guitares de plomb imprimant le tempo d’une charge heavy-psyché, ici encore des escales modernes vers l’ethio-jazz, la soul de Memphis, le garage sixties ou le funk du bayou.

Lors de leur première venue au festival, nous les avions surnommés Les Black Keys de Douarnenez.  Autre grand souvenir, ils avaient accompagné Johnny Gallagher et Manu Lanvin dans la session jam de la scène ouverte https://vimeo.com/183350794

TRANSPHER VEN. 19.30

 

Rock Celtique (FR)

 

Larguez les amarres pour embarquer dans l'univers festif et coloré de Transpher. Préparez vos oreilles pour une belle

déferlante aux sonorités d'océan ! Transpher c'est du rock celtique taillé à coups de violon, d'harmonica et de guitares électriques, qui baigne dansl’univers de la piraterie.Un son et des textes originaux qui ont permis au groupe de se faire connaître par des concerts à travers toute la France et à l'étranger.Une aventure jalonnée par 4 Cds, et des vidéos clips appréciés du public,qui les ont amenés à assurer, entre autres, la première partie de groupes comme Tri Yann.

Leurs deux premiers allbums « Fresh Capsule » (2007) et « 22H22 » (2009) permettent au groupe de se faire connaître en affirmant une identité celtique mais qui ne dédaigne pas quelques accents bluesy.

En 2011, ils sortent un DVD « Une Nuit dans l’Espace . 2013 est l’année de la sortie du 3ème CD « Libertalia », un concept-album qui remet au goût du jour, cette fameuse légende de la piraterie et qui va ancrer les prestations scéniques du groupe dans cet univers.

Pour concrétiser ce projet artistique, Transpher enregistre en 2014, un video clip « In the Night », dans une salle voûtée du XIIème siècle à Provins, dans lequel transparaissent toute l’énergie scénique du groupe, l’humour, l’efficacité mélodique. En 2016 Transpher sort un nouvel album « Black Sam » en souvenir de Samuel Bellamy pirate légendaire à la carrière fulgurante! A consommer sans modération!

En 2018, le groupe part à « Cardiff » tourner un clip où se mélangent le rock celtique, le rugby, les paysages et les valeurs ancestrales du Pays de Galles. En 2020 en plein confinement le groupe sort un vidéo clip sur la chanson qui retranscrit l’histoire de Black Sam. Ce clip présente la particularité d’avoir été entièrement réalisé à domicile en interaction avec des fans du groupe: un clip interconfinemental !

Transpher est venu dès 2011 soutenir la 1ère édition du festival, ils seront là en 2021, 10 ans plus tard !!!! pour assurer le rock celtique de l’Arthur’s Day !

LISA A PEUR VEN. 20.00

 

Rock Punk (FR)

Après avoir fait Comme tout le monde (Don't Trust The Hype Records / 2010) pour leur premier album, les 3 Lisa A Peur poursuivent sur leur lancée faussement normative en envoyant Des putain de marchandises (You're Fired Records / 2013) pour ensuite nous cracher un N'abandonne jamais (Sounds like Cats Records/ 2015). Les 3 gaziers qui ont commencé à sillonner la France et quelques autres pays européens dès 2009 ont beau ne pas se prendre au sérieux sur scène, les textes , eux, n’ont rien de drôle. Du “cynisme mal placé” ? Non, des choses à dire, tout simplement. Et sans politesse, s’il vous plaît. Car Lisa A Peur c'est surtout la scène avec plus de 200 concerts, des morceaux de 2 minutes en moyenne, des enchaînements qui ne laissent pas de répit, un énervement certain et quelques purs moments de « sing along ». Depuis 2016 le groupe était en dormance car chacun de ses membres développait d'autres projets musicaux mais les voilà bien décidés à venir enterrer le quinquennat. Seule restriction d’usage: à ne pas mettre dans des oreilles trop chastes sous peine d’intoxication de mauvais esprit punk DIY.

Venus eux aussi dès la 1ère édition en 2011, trop heureux de soutenir ce petit festival, certains qu’il allait grandir, et surtout certains que les liens d’amitié tissés à ce moment là tiendraient au minimum 10 ans ! La preuve !

 

RAVACHOLS 2.0 VEN. 21.15

Electro/Rock/Dub  (FR)

 

Ravachols, c’est deux potes amiénois qui décident de faire du son ensemble et cela en mars 2009. Bastien Aka Klendhatu et Stef Beatman commencent à bosser sur des brides de morceaux. Les sons s’enchaînent mais un manque se fait sentir. Le duo fait dons appel à Seb Aka Manouche pour ajouter une couleur supplémentaire avec sa guitare en septembre 2009. Ravachols 2.0 (deuxième version) se met à retravailler les morceaux, se lance à l’assaut des scènes amiénoises, participe au tremplin du Rock de Mouy, participe à la compilation Gimme Somme Punk, et enregistre un mini album avec les moyens du bord.

Ravachols 2.0 joue une musique hybride dû aux différentes influences des 3 membres du groupe, un mélange de Drum & bass et de punk-rock en passant par l'électro et le dub avec des voix samplées qui expriment leurs ressentis de la société actuelle.

A leur premier passage sur la scène du Arthur’s Day, ils fêtaient leur victoire, gagnant du tremplin Du Rock de Mouy, la grande époque des scènes rock picardes.

STICK IN THE MUD Interscènes Ven/Sam

 

One Man Band/ Blues  (FR)

 

Armé de sa guitare , de ses stomp boxes , Martial Clozier qui, depuis 20 ans, écumait les scènes picardes et d'ailleurs au sein de différentes formations ou comme musicien de rue envisage désormais sa destiné en solo. Stick in the Mud distille un blues roots et puissant s'aventurant également dans le boogie ou la country. Après 6 mois de composition intenses, ce projet singulier débute sur scène le 21 juin 2014, 4 années de concerts et festivals confirmeront l'originalité et la singularité de ce One Man Band qui interpelle. En quête d'évolution, le projet prend désormais une orientation plus acoustique.

Venu en 2017, il avait la lourde tâche d’ouvrir le festival, cette année, ce ne sera pas plus simple, il animera les interscènes.

 

HAPPY RAPIDO VEN. 21.00

ADF 2017 Collectif 08.jpg

Rock/// Carte blanche à Baptiste Vayer et à ses invités (FR)

 Baptiste Vayer est guitariste, interprète, auteur-compositeur, arrangeur et multi-instrumentiste. Il découvre la guitare à l'âge de 15 ans, influencé par la musique rock et pop anglo-saxonne, et pose le 1er pied sur scène dans le groupe de son père musicien la même année. Cette passion dévorante va le diriger vers des études musicales en intégrant le CMCN (Centre Musical et Créatif de Nancy). Diplôme en main avec mention et meilleur espoir de sa promotion, il participe et collabore à de nombreux projets artistiques sur scène comme en studio. Il jouera avec ses différentes formations (Tys, Straigh On, Sir Nash, …) en 1ère partie d'artistes comme les BB Brunes, Pascal Obispo, Francis Cabrel, Trust, Toto, Mick, la Grande Sophie, Mickaël Jones et bien d'autres. En parallèle il travaille et compose pour les éditions AXs Music (BMG Publishing) et crée son premier album en solo en 2020. Oui, il est sans doute l’artiste le plus invité du festival, surnommé à juste titre le chouchou de VLD, mais pourquoi se priver d’un tel talent. En 2011, il a tout de suite dit OUI à l’invitation, et depuis il est toujours là pour soutenir le festival. Cette année, VLD lui donne carte blanche pour un set très rock et très électrique où il invitera des pointures, les meilleurs, les amis, les fidèles. Qui composera HAPPY RAPIDO ?  Nous annoncerons ces surprises au fil des semaines.